Now Reading:

Désirs de cérémonies

Désirs de cérémonies

La presse britannique, et même mondiale, bruisse ces jours-ci de folles spéculations à propos du royal wedding qui se tiendra samedi. Qui seront les invités ? Comment seront habillés les mariés ? Quel lieu rejoindront les époux pour leur nuit de noces ?… Questions concomitantes au fait que la cérémonie qui va unir le prince Harry à Meghan Markle ne réservera sans doute aucune surprise, tant son déroulé est déjà inscrit dans le protocole de la monarchie[1].

Tel n’est pas tout à fait le cas dans les mariages « ordinaires ». Dans son livre La passion du mariage [2], la sociologue Florence Maillochon étudie le double mouvement qui caractérise les mariages contemporains : si le nombre d’unions diminue de façon continue depuis les années soixante-dix, les fêtes de mariage deviennent, elles, davantage spectaculaires. Les cérémonies se veulent toujours plus agalmatiques, orchestrées, les invités à la noce sont de plus en plus nombreux – on voit même apparaître des retransmissions de mariages sur Internet, afin que des centaines d’invités supplémentaires puissent assister aux festivités [3].

Quelle est la logique de ce désir de cérémonie ? Pour F. Maillochon, c’est que le mariage ne célèbre désormais plus les débuts d’un couple, mais l’établissement d’un couple qui existe déjà [4]. Parce qu’il n’est plus un passage obligé à notre époque, le mariage se dévoile au grand jour dans sa dimension de choix, de fruit d’une envie personnelle de mariage, ce qui pousse les futurs époux à mettre en scène leur couple dans sa particularité, à vouloir présenter ce jour-là une image à la fois originale et parfaite. De façon logique, l’envers en est une tyrannie grandissante des préparatifs nuptiaux, notamment côté féminin. L’aspiration du désir dans la cérémonie va parfois jusqu’à mettre en péril le lien conjugal. Cela fait d’ailleurs le bonheur des cinéastes, qui ne se lasseront jamais de montrer que, sous le voile de la belle image, l’objet du mariage est bien là, et qu’il remue.

[1]  http://www.huffingtonpost.fr/2018/05/12/mariage-du-prince-harry-et-meghan-markle-le-programme-des-festivites_a_23433168/

[2] Maillochon F., La passion du mariage, Paris, PUF, 2016.

[3] http://www.slate.fr/lien/73577/internet-video-mariage

[4] Cf. l’interview de Florence Maillochon dans « Les mondes du futurs », Aligre fm, 22 février 2017, disponible en ligne : http://aligrefm.org/programmes/les-emissions/les-mondes-du-futur/les-mondes-du-futur-23-fevrier.html

Imprimer cet article
Partager cet article
Veuillez saisir vos mots-clés et tapez sur "Entrée"